Newsletter

The subscriber's email address.

Droit de réponse demandé au journal La Montagne

04/01/2017
Action CATSUF
Bulletins et actions CATSUF

Suite à la diffusion de leur article, le bureau d'investigation du CATSUF souhaite apporter des précisions sur les circonstances de l'accident afin de rétablir la vérité.

Pour rappel :  http://www.lamontagne.fr/…/puy-de-dome-une-ambulance-bascul…

Voici donc nos précisions :

L'équipage était bien complet et à sa place dans l'ambulance c'est-à-dire le DEA auprès du patient. La prise en charge du patient était au départ un transfert lambda mais son état s'est très très vite dégradé et l'équipage s'est donc mis en situation d'urgence avec 2 tons et avertisseurs sonores et lumineux.

L'ambulancier au volant roulait à environ 90/100km/h sur une route départementale et en voulant dépasser un camion celui-ci s'est déporté car une voiture était stationnée sur le bas côté et afin de ne pas le percuter l'ambulancier au volant a fait un écart et est parti dans le fossé.

À ce moment-là l'ambulancier auprès du patient était en ligne avec le SAMU le patient était déjà probablement décédé avant l'accident. Il n'y avait aucun accompagnant à l'avant comme le prétend l'article. Les gendarmes à l'arrivée sur place on fait les constatations d'usage avec contrôle d'alcoolémie et de stupéfiant qui s'est révélé négatif.

Les deux ambulanciers sont toujours à l'heure actuelle à l'hôpital mais blessé que légèrement. Le patient avais bien le harnais sur le brancard fixé.

Ces compléments d'informations ont été recueillis par notre délégué départemental auprès du patron de l'entreprise.

Nous vous tiendrons informé de leur réponse.

L'équipe du CATSUF