Newsletter

The subscriber's email address.

Reportage C8 : communiqué du bureau national

25/01/2017
CATSUF
Reportage C8 : communiqué du bureau national

Chers collègues, chers ambulanciers.

Aujourd'hui comme vous le savez, un reportage organisé par la chaîne C8 visant à faire passer 3 jours au sein d'une entreprise de transport sanitaire Valérie Benaïm, aura bien lieu. (nous ne disposons pour l'instant toujours pas de la date de diffusion).

Le CATSUF avait ainsi, entrepris minutieusement la préparation de cette émission. De l'orientation vers l'entreprise, en passant par la coordination complète et jusqu'aux liaisons entre les différents protagonistes.

Après de multiples contretemps, la société CONFLANS Ambulances (78) avait été retenue. Le gérant de la société et la production s'étaient alors mis en relation directe avec le CATSUF. Nous avions exigé une convention de contrôle et de regard déontologique sur les images afin de s'assurer en amont qu'aucune atteinte au corps de métier ne serait portée. Cet accord avait été validé et tout se présentait pour le mieux.

Aujourd'hui et alors que tout le monde était prêt, aucune nouvelle de la production, nous décidons de relancer celle-ci. Quelle ne fut pas notre surprise d'apprendre hier soir que, la production s'était dirigée vers JUSSIEU SECOURS VERSAILLES (78) qui proposait apparemment "qualitativement mieux".

Face à ce retournement de situation sans crier gare, qui place donc tous les intervenants dans la difficulté, puisque aucune organisation n'a pu s'établir, nous avons émis les plus vives protestations en nous offusquant de cette méthode particulièrement antidéontologique.

Nous n'avons donc plus de droit de regard et de contrôle sur ce reportage, ce qui pose un sérieux problème quand on sait ce que le public peut interpréter en voyant un reportage de cet acabit à cette heure d'audience. Nous n'avons eu aucune explication tangible à ce retournement de situation.

Attendu dès lors que le CATSUF ne peut plus exercer de contrôle de qualité sur le reportage et ne dispose plus d'un pouvoir de blocage de la diffusion, que quand bien même la nouvelle société choisie par la production produirait un sujet qualitativement supérieur, nous ne saurions engager notre responsabilité en se retrouvant devant notre télévision face au fait accompli en cas d'atteinte à la corporation.

Le CATSUF se désolidarise donc totalement de ce reportage et de ce qui pourrait en ressortir, nous espérons tout simplement qu'il n'y aura pas d'impairs et que la société choisie aura le droit de contrôler la diffusion.

Nous présentons nos excuses aux protagonistes qui ont participé à toute la logistique de mise en place pour cette annulation totalement indépendante de notre volonté.

Nous assisterons bien entendu à la diffusion dudit reportage et souhaitons le meilleur à la nouvelle société.

Le Bureau National

Commentaires

Soumis par clop118 le dim 05/02/2017 - 12:22

De la manière dont font les journalistes pour créer des montages. .
Donne tout lieu à s'inquiéter. .
Je déplore qu'ils aient délibérément refusé le droit de contrôle.
Et donne donc tout champ libre à leurs interprétation douteuse. ..
Cordialement