Newsletter

The subscriber's email address.

CATSUD 23: opération cadeau pour les enfants hospitalisés

27/12/2016
CATSUF dans la presse
catsud 23 noel enfants hospitalisés

Les ambulanciers creusois de Catsud23 n’ont pas hésité à laisser leurs familles le matin de Noël, pour donner un peu de baume au cœur des enfants malades.

Ils s’appellent Tessa, Joris, Candice, Romy ou Orvah. Ils ont moins de dix ans et ils ne peuvent pas vivre Noël comme tous les enfants, car ils passent ce 25 décembre dans leur chambre d’hôpital, à Guéret.

Cinq ambulanciers volontaires se sont mobilisés hier matin pour offrir un Noël digne de ce nom à ces enfants.
Sous l’impulsion de l’association Catsud 23, les ambulanciers se sont retrouvés dès 9 h 45 les mains remplies de cadeaux, en compagnie du Père Noël. « L’année dernière, on organisait cette action pour la première fois, raconte Damien Mougnaud, à la tête de Catsud 23. Nous sommes souvent amenés à transporter des enfants et nous voulions les aider à vivre un vrai Noël même s’ils sont à l’hôpital ».

Une opération basée  sur la générosité

Les ambulanciers ont ciblé tous les services dans lesquels se trouvaient des enfants pour pouvoir offrir des cadeaux à tous. « L’année passée, nous avions un adolescent dans le service orthopédie, raconte Damien. Cette année nous allons seulement faire les services pédiatrie et maternité où sont hospitalisés une dizaine d’enfants ».
Si l’année passée, tous lespetits patients se retrouvaient au pied du sapin pour ouvrir leurs cadeaux en compagnie du Père Noël, ce coup-ci, la donne est un peu différente. De nombreux enfants étant contagieux, le Père Noël s’est chargé de distribuer les cadeaux dans chaque chambre. À voir les sourires illuminer les visages à la vue du monsieur tout de rouge vêtu, l’opération a été une réussite, et tous ont pu partager un petit tête-à-tête avec leur bienfaiteur.

Le coup de main de l’Indre

Pour obtenir tous ces cadeaux, le Catsud 23 a lancé l’opération quelques mois plus tôt sur les réseaux sociaux. « Nous avons eu le soutien de nombreuses entreprises et d’autres ambulanciers, se réjouit Damien. Tout a fonctionné au bouche-à-oreille et nous avons rapidement obtenu plusieurs présents que l’on peut redistribuer aujourd’hui ». 
Parmi les généreux donateurs, les ambulanciers de l’Indre ont également mis la main à la pâte. Grâce à cet élan de générosité, les enfants présents au service de pédiatrie et en maternité ont pu recevoir deux cadeaux chacun. Émilie, ambulancière volontaire, est même passée dans certaines chambres pour en maquiller quelques-uns aux couleurs de Noël.
Les ambulanciers présents n’ont pas hésité une seule seconde à se porter volontaires pour faire le tour des chambres, même s’ils ont dû fausser compagnie à leur famille pour être présents à l’hôpital ce matin. « J’ai une petite fille de 12 ans à la maison et elle me faisait un peu la tête quand je suis partie ce matin, raconte Cathia. Je lui ai expliqué ma démarche et elle a compris. Je ne pars que pour la matinée et c’est important pour moi de donner un peu de bonheur aux enfants, c’est une vocation ».

« Mes enfants m’attendent pour ouvrir les cadeaux » 

Même constat pour Damien Mougnaud, père de trois enfants. « Seul le plus grand était levé quand je suis parti ce matin, explique-t-il. Évidemment que c’est compliqué pour les deux plus petits de comprendre, surtout qu’ils doivent m’attendre pour ouvrir les cadeaux tous ensemble. En leur expliquant, ils finissent par l’accepter ».
D’autant plus que le petit dernier de Damien est régulièrement hospitalisé. « Mon plus petit a souvent des bronchiolites, dit-il. Alors quand on lui parle d’enfants bloqués à l’hôpital le jour de Noël, il comprend qu’ils ont, eux aussi, besoin de recevoir les cadeaux du Père Noël ». 


Source: http://www.lamontagne.fr/gueret/insolite/sante/2016/12/25/le-pere-noel-avait-un-gyrophare-a-l-hopital-de-gueret_12222462.html

Romain Conversin
www.lamontagne.fr
Photo: Mathieu Tijeras