Newsletter

The subscriber's email address.

Usagers de la route et Ambulance

Lors d’un accident quel qu'il soit, chaque minute et chaque seconde compte. En cas d’embouteillage, les services d’intervention et de secours doivent d’abord se frayer un chemin entre les voies bloquées ou essayer d’avancer sur la bande d’arrêt d’urgence (...).

  • Un temps précieux est ainsi perdu ! 

En ménageant un couloir de secours entre les voies de circulation, vous laissez passer les services d’intervention. Les véhicules de secours et de dépannage arrivent plus vite sur les lieux de l’accident, les blessés sont pris en charge plus rapidement, les opérations de déblaiement peuvent démarrer plus tôt et le bouchon, se résorber plus facilement.

couloir-de-secours_0_0.jpg
 

Dès les premiers signes de ralentissement de la circulation, il faut ménager un couloir de secours et laisser le passage libre aux véhicules d'interventions : 

  • Réduisez votre vitesse et positionnez votre véhicule de manière la plus parallèle possible au sens de la circulation, afin que l’arrière de votre véhicule n’encombre pas le couloir de secours.
  • Gardez suffisamment de distance par rapport au véhicule qui vous précède, pour pouvoir manœuvrer, si nécessaire.
  • Laissez libre le couloir de secours, jusqu’à ce que la circulation devienne à nouveau fluide.

Pour les professionnels de la chaîne des secours et des soins, évitez dans la mesure du possible d'emprunter la BAU, elle serait devenue dangereuse au fil du temps pour les véhicules de secours, voiture/camion en panne, bouts de verres, détritus, pneus et objets coupants en tout genre peuvent y être jonchés, optez donc pour le couloir de secours.

Quant aux usagers de la route, merci à tous pour votre civisme.

Sébastien CHMIL
Ambulancier diplômé d'état
Vice-Président chargé de la communication du CATSUF
Délégué CATSUD 14