Newsletter

The subscriber's email address.

Détecteur de monoxyde de carbone (CO)

22/02/2017
Santé, prévention et risques
Détecteur de monoxyde de carbone (CO)

L’intoxication aiguë par le monoxyde de carbone est fréquente, souvent collective et saisonnière. Première cause de mortalité accidentelle d’origine toxique, seulement 70% des intoxications sont diagnostiquées. On compte en France, chaque année, 5000 intoxications et 100 décès. 

Le détecteur de CO a pour but de sécuriser les équipages lors d'intervention avec suspicion dans les habitations. Gaz asphyxiant indétectable, il est invisible, inodore, non irritant, peut être mortel en moins d'heure et se diffuse très vite dans l'environnement souvent dû à une mauvaise combustion (chaudière a gaz, chaudière fioul, poêle à bois, poêle à granule, cheminée ou insert..)

L’intoxication au CO se produit après l'inhalation de ce gaz, issu de la combustion des matières organiques dans des conditions d’apport insuffisant en oxygène, ce qui empêche l'oxydation complète en dioxyde de carbone (CO2). Le CO provoque l'intoxication en se fixant sur les globules rouges (via la respiration et les poumons) et les empêchant de véhiculer correctement l'oxygène dans l'organisme. 

Une exposition au CO durant la grossesse ne touche pas que la mère : elle peut provoquer la mort du foetus ou des malformations surtout au niveau du squelette et du système nerveux.

Principaux signes cliniques :

  • Céphalées 
  • Asthénie
  • Dyspnée  
  • Vertiges
  • Nausées

Source photo : Ambulances SMET (52)

Sébastien CHMIL
Vice-président du CATSUF chargé de la communication