Newsletter

The subscriber's email address.

Ambulancière SMUR aujourd'hui, auparavant ambulancière dans le privé

27/02/2017
Témoignages
Ambulancière SMUR aujourd'hui, auparavant ambulancière dans le privé

Ambulancière SMUR aujourd'hui, auparavant ambulancière dans le privé, je me bats au quotidien pour essayer de changer ces espèces de mentalités à la noix. Quand j'entends des âneries du genre "allez, encore une ambulance aux 2 tons" Oui ? Et ? Vous savez où elle va ? Ce qu'elle va faire ? Non ! Bah voilà donc taisez-vous..

Le 2 tons dans le privé, c'est autorisé. Sous garde préfectorale, à la demande du SAMU.. J'irais même jusqu'à dire que c'est conseillé. Contrairement à nous qui sommes en équipe médicale, quand vous arrivez, à part votre connaissance, votre expérience et votre matériel vous n'avez pas grand chose d'autre.

Je vois très bien en régulation, comment se font les départs des ambulances privées. Vous avez peu d'information, un délai d'intervention à respecter, sans savoir forcément où vous êtes par rapport à l'adresse donnée. Et perso, en SMUR, je suis plusieurs fois intervenu sur des interventions avec ambulance privée sur place, qui heureusement avait eu un délai rapide d'intervention. Et grâce au deux tons deux temps ! Quant au "3 tons" ça ne fait plus bouger personne aujourd'hui..

Balladez vous avec les textes de Lois dans vos boîtes à gants chers confrères, c'est triste, mais il faudra du temps.

Et contrairement à ce que certains peuvent penser, j'ai l'honnêteté de vous dire que personnellement je vous admire. 
J'ai fais du privé quelques temps, j'ai eu le droit à mes galères où t'es comme un "con" avec ta "p'tite pince de sat" et ton oxygène à attendre un SMUR.... Et j'en passe ! Ne vous dévalorisez pas ! Tout le monde n'a pas les mêmes sentiments. Et j'ai beau être en SMUR, je n'oublie pas ce qu'était le privé. 

Que les ambulanciers que je croise en intervention sur Paris en témoignent, j'ai toujours beaucoup de respect pour vous. 

Et de l'abus .... il y en a partout ...

Concernant les Forces De l'Ordre, quelques jours en formation pour réapprendre le b-a Ba du code des priorités médicales seraient peut être nécessaire pour "certains".

Merci de m'avoir lu