Newsletter

The subscriber's email address.

Témoignage d'Émilien, ambulancier

25/04/2017
Témoignages
Témoignage d'Émilien, ambulancier

Je suis irrespectueux, je roule vite, je n'aime pas les pompiers, je trouve que les infirmières sont toutes pénibles, je mets la sirène pour rentrer plus vite à la maison, je fais de la bobologie, je n'emmène que des "vieux", je ne suis pas professionnel et je suis toujours au café devant l'hôpital : Ils m'appellent transporteur..

J'ai de l'empathie, j'adapte une conduite adaptée à l'état clinique et au degré d'urgence du patient, je travaille en complémentarité avec tous les autres services d'urgence pour l'intérêt de la victime ou du patient, je demande la priorité de passage pour aller secourir quelqu'un en détresse vitale, sociale, ou palliative, j'ai une formation qui m'a été donnée par des médecins, des anesthésistes, des infirmiers, des urgentistes, des cardiologues, des neurologues, des cadres de santé (..) : Ils m'ont appris à être ambulancier et professionnel de santé..

On ne critique bien que ce que l'on voit, et non ce que l'on connaît.

Comme le dit si bien la phrase culte de Woody Allen :

“Nous sommes comme des livres ! La plupart des gens ne voient que notre couverture... Au mieux ils lisent notre résumé, ou bien se fient à la critique que d'autres en font. Mais ce qui est certain, c'est que très peu d'entre eux connaissent réellement notre histoire.”

Émilien M.

Commentaires

Soumis par Damien le mer 26/04/2017 - 10:52

Cela résume bien l'état d'esprit dans lequel se trouvent beaucoup d'ambulanciers.
Les mots sont simples, justes et bien trouvés ! Bravo Émilien